07/03/2007

Nederlands: rijk - français: pauvre

 

Etude comparative entre le néerlandais et le français (2)

Vergelijkingen tussen het Nederlands en het Frans (2)

 

 

 

0 Introduction

 

 

Gauthy, Pierre, Les dyslexies, LB, 30/1/81

Il y aurait plus de dyslexies en région francophone que flamande, dues sans doute aux difficultés inhérentes à l’orthographe française.”

 

 

J.-P. Stroobants, Les petits Wallons sont-ils bêtes?, LE VIF / L'EXPRESS, 01/08/1986, p.15-16

A l'âge de dix-sept ans, 41 % des jeunes Flamands ont le bonheur d'accomplir des études sereines: ils n'ont pas eu à doubler de classe. Seuls 23 % des francophones connaissent cette joie.

 

Du côté des filles, la différence est encore plus nette : 62,5 % de Flamandes contre 36,4 de francophones.Si l'on prend les dernières statistiques disponibles - à savoir celles de l'année scolaire 81-82 -, on s'aperçoit, qu'à dix-sept ans,  le nombre d'élèves francophones masculins enregistrant un retard de deux ans est plus important que le nombre de ceux qui ont doublé une seule fois ou, pire, de ceux qui n'ont jamais doublé: ces catégories totalisent respectivement 27,8, 26,9 et 23,3 % de l'ensemble ! 14 % des garçons de Wallonie et Bruxelles ont même trois années de retard, ou plus (contre 3,1 en Flandre).

 

A ces données il n'est pas mauvais d'adjoindre celles qui concernent l'école primaire : ne dit-on pas que les premières années d'école sont décisives pour un enfant ? On constatera donc avec effroi (et une triste constance) qu'à l'âge de onze ans, plus de 23 % des petits francophones ont une année de retard et que 8,7 % ont déjà dû doubler deux fois (21 et 7,1 % pour les filles).

 

(p.16) Selon le Pr Bouckaert (UCL), l'apprentissage de la langue française, de son orthographe illogique et de sa grammaire compliquée serait plus difficile que celui du néerlandais.

 

 

Thierry Goorden, Cadres bilingues: une nécessité ou un impératif?, in: Intermédiaire, 19, 16/05/1988, p.11

 

(...)  Jean-Pierre Van Binnebeek, responsable du centre de formation en langue et communication de la Générale de Banque, préfère attirer l’attention sur la différence qui existe dans la fréquence du langage entre le français et le néerlandais.  Le spectre de fréquence du flamand (sic) étant plus large, le néerlandophone capterait plus facilement les langues étrangères.  Par contre, l’étroitesse du spectre du français expliquerait, selon lui, que l’enfant francophone éprouve , dès l’apprentissage de sa langue maternelle, davantage de difficultés à capter des sons qui lui sont encore inconnus.”

 

 

 

MORPHOLOGIE

l. En français, les mots se ressemblent assez fort.

     a) aimer - amateur               liefhebben - liefhebber

                     dada                                      liefhebberij

            hériter-hérédité            erven - erfelijkheid

            nier - négation             ontkennen - ontkenning

            odeur - odorat             reuk - reukzin

                         olfactif                      reuk- ex. reukzenuw

                         parfum                      reukwater

            paraître-parution          verschijnen - verschijning

            sirop - sirupeux            stroop - stroopachtig

Le vocabulaire néerlandais a une dérivation logique, le français pas.

     b) chant - cantique                                         lof     - lofzang

         chaleur-calorie                                           warmte- warmteëenheid

                      thermal (cure thermale)                            (warmtebehandeling)

                      thermique(conducteur thermique)             (warmtegeleider)

                      thermo- (thermomètre)                            (! thermometer)    

                      bouillotte                                                 (waterketel)

 

Les mots composés en néerlandais sont descriptifs et ne pas permettent pas d'interprétation fausse.

Suivant leur forme, 'cantique', 'cure thermale' et 'bouillotte' pourraient avoir une tout autre signification .

 

c) cerisier - cerisaie                kerseboom                       - kerseboomgaard

pommier  - pommeraie          appelboom                        - appelboomgaard

noyer        -    ?                     noteboom                         - noteboomgaard

poirier      -    ?                      pereboom                         - pereboomgaard

prunier      -    ?                     pruimeboom                     - pruimeboomgaard

 

En français, la dérivation n'est pas uniforme (-ier est tantôt remplacé par -aie, tantôt par -eraie) et est presquetoujours incomplète .

En néerlandais, la structure du mot composé est conçue de manière à trouver une solution à tous les cas suivant le même modèle.

 

 

2 En français, les mots ne se ressemblent pas.

 

     brûler     - incendie             branden     - brand

                     pyromane                              brandstichter

     chien     - canidé                hond          - hondachtig

                    cynodrome                             hondenrenbaan

     côté       -  latéral                zij             - zij-

                     (galerie latérale)                    (zijgalerij)

     couper   - sécante              snijden      - snijlijn

     coupure - laparotomie        snede        - buiksnede

     droit      - rectiligne             recht         - rechtlijnig

 

     dur        -  sclérose             hard         -  verharding

     égal       -  équilatéral          gelijk        -  gelijkzijdig

     étoile     -  constellation       ster          -  sterrengroep

     astre      -  astrologie                             sterrenwichelarij

                     astronomie                            sterrenkunde

                     sidéral                                   sterre-

                     (année sidérale)                     (sterrejaar)

     feu        - ignifuge                vuur         - vuurwerend

                    silex                                       vuursteen

                    brasier                                   vuurkolk

     frotter   -  friction               wrijven     -  wrijving

     gain      -  lucratif                winst        -  winstgevend

     montagne- orographie       berg         -  bergbeschrijving

                     alpiniste                                bergbeklimmer

                     torrent                                  bergbeek

     nier       -  négatif               ontkennen- ontkennend

     quarante-  quadragénaire    veertig     -  veertiger

     père      -  paternel             vader       -  vaderlijk

     sang      -  hématome         bloed        -  bloedgezwel

     soleil     -  solaire               zon           -  zonne-

                    (système solaire)                   (zonnestelsel)

                    héliotrope                              zonnebloem

     ventre   -  gastéropode       buik         -  buikpotig

                     gastrite                                  maagontsteking

 

 

Dans pyromane', -mane, n'a pas le même sens que dans 'quadrumane'.  'Astrologie' , avec sa deuxième partie 'logie' fait penser à une science, alors que cette science est justement exprimée par 'nomie'.  'Quadragénaire' pourrait tout aussi bien signifier une personne qui a quatre ans . Dans 'hématome', 'tome' devrait signifier 'coupure' alors qu' en fait, il n'est nullement question de coupure mais bien de 'coup' .

Dans 'gastéropodes 'gaster' se traduit par 'ventre'; dans 'gastrite', ce mot a le sens d 'estomac'.

 

     Autres exemples :

 

     -KUNDE : aardrijkskunde     géographie

                        bijbeluitlegkunde exégèse

                        bosbouwkunde   sylviculture

                        dierkunde           zoologie

                        oorlogskunde      polémologie

                        plaatsnaamkunde toponymie

                        plantenkunde       botanique

                        scheikunde          chimie

                        verloskunde        obstétrique

                        weerkunde          météorologie

                        woordafleidkunde étymologie

                        zielkunde             psychologie

 

      -DICHT/ KLANK/LIJN :

    hekelen                -  hekeldicht    critiquer               - épigramme

    held                     -  heldendicht   héros                   - épopée

    lof                       -  lofdicht          louange               - panégyrique

    klinken                -  klinkdicht      sonner                 - sonnet

    lip                       -  lipklank          lèvre                   - labial           

    sissen                  -  sisklank         siffler                   - sibilante

    raken                   -  raaklijn         toucher                - tangente              

    snijden                 - snijlijn           couper / trancher  - sécante  

                                                                       

-ETER         menseneter (mens+eten) (homme+manger)  anthropophage

                   planteneter(plant+eten) (plante+manger)       phytophage

                   vleeseter (vlees/eten) (viande/chair+manger) carnivore

 

   -FERE  

     écaille   - squamifère   schub   - geschubd

      aile   - alifère             vleugel   - gevleugeld

      lait   - lactifère           melk   - melkaanvoerend

      chyle   - chylifère       chijl   - chijlaanvoerend

      or   - aurifère             goud   - goudhoudend

      sucre   - saccharifère suiker   - suikerhoudend

      eau   - aquifère          water   - waterhoudend

      baie   - baccifère       bes   - besdragend

      fruit - fructifère ou frugifère  vrucht -(vrucht)dragend

      sommeil - somnifère   slaap  - slaapverwekkend      

      miel   - mellifère         honing - honingvoortbrengend

      croix - crucifère        kruis   - kruisbloemig

      mammelle - mammifère zogen (allaiter) - zoogdier

 

Tandis que le dernier composant des mots français '-fère' couvre toutes sortes de nuances sans connotation, les formes néerlandaises correspondantes sont adaptées aux différentes significations.

17:27 Écrit par Johan Viroux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.